Actions Ref No Patronyme Région Blasonnement
Consulter AZ 94241
00 - Avertissement
NULL
- Ce site a pour objet de présenter les différents blasonnements que nous avons rencontrés au sujet d'une famille et d'en normaliser autant que possible l'écriture héraldique.
C'est pourquoi vous trouverez des fiches indiquées comme données par un... plus
- Ce site a pour objet de présenter les différents blasonnements que nous avons rencontrés au sujet d'une famille et d'en normaliser autant que possible l'écriture héraldique.
C'est pourquoi vous trouverez des fiches indiquées comme données par un auteur, dont la rédaction du blasonnement ne correspond pas forcément exactement au texte original.
Egalement, des traductions peuvent ne pas correspondre littéralement au texte original, surtout d'une autre langue que le français.
- A chaque fois que nous avons pu avoir une représentation, nous l'avons comparée au texte, et s'il y avait une ou des différences, nous les avons mentionnées
- Les blasonnements de cet armorial sont, pour la plupart, repris d'autres armoriaux, ceci explique des différences que l'on peut rencontrer et au sujet desquels on ne peut trancher.
- Beaucoup de blasonnements en anglais, provenant d'Amérique, sont très incomplets et/ou imprécis, nous les donnons quand même pour information. De même pour beaucoup de blasonnements italiens en italien et traduits.
- Bien des auteurs peu sérieux ou des familles qui ont récupéré des armes qui ne sont pas de leur famille mais d'une homonyme, ont introduit beaucoup d'erreurs d'attributions à des branches qui parfois n'en sont même pas
- Tout blasonnement, correspondant à un patronyme, nécessite obligatoirement une recherche généalogique et historique pour s'assurer qu'il correspond bien à la famille sur laquelle on fait une recherche.
Ceci est également vrai pour la plupart des armoriaux existant
- la mention "- Tr." au début d'un blasonnememt signifie la traduction du blasonnement juste au dessus.
Consulter AZ 80684
00 - De, Del, Dela, Des. Du, etc... et orthographe
NULL
Pour les noms composés avec ces particules, chercher à la lettre initiale qui vient après elles; ainsi pour Delpy voir à "Py". Pour des noms du genre De La Croix, cherchez s'il n'y a rien à "De La Croix", à "La Croix", puis à "Croix".
D'une manière ... plus
Pour les noms composés avec ces particules, chercher à la lettre initiale qui vient après elles; ainsi pour Delpy voir à "Py". Pour des noms du genre De La Croix, cherchez s'il n'y a rien à "De La Croix", à "La Croix", puis à "Croix".
D'une manière générale les recherches doivent se faire avec, le plus souvent, les racines des noms; ainsi par exemple
Héraut, Héraud, Hérault, Hérauld, chercher d'abord avec "Herau"
Les noms tels que O'Conor par exemple, chercher à "Conor"
Penser également que certaines lettres ont pu être mal transcrites à cause de leur graphisme ancien, tels les "U" et "V" ou les "S" et "F"
Consulter AZ 138583
00 - Dessins
NULL
- Les dessins rencontrés, associés à des blasonnements sont aussi blasonnés ; particulièrement ceux qui présentent quelques différences avec les armes décrites différemment. Ainsi les dessins de Rolland, donnés comme représentant l’armorial de Rietst... plus
- Les dessins rencontrés, associés à des blasonnements sont aussi blasonnés ; particulièrement ceux qui présentent quelques différences avec les armes décrites différemment. Ainsi les dessins de Rolland, donnés comme représentant l’armorial de Rietstap sont parfois décrits en variante, car on peut trouver des armes blasonnées à partir de ces dessins, ou d’autres et ne pas correspondre forcément au blasonnement de Rietstap ou d’un autre.
- Des dessins peuvent aussi être décrits pour aider à une représentation qui pourait présenter quelque difficulté
- Nota : Rolland donne pour les étoiles, par exemple, presque toutes à cinq rais; mais on sait que ces meubles ont leurs représentations régionales soit à cinq soit à six rais, il ne faut donc pas toujours les prendre telles que Rolland les représente
Consulter AZ 111532
00 - Erreurs
NULL
- Rietstap commet systématiquement quelques erreurs :
- Il nomme "aigle éployée" une aigle bicéphale
- Il confond dextrochère et senestrochère
- Il donne la tête de Maure de sable par défaut
- Dom Pelletier
- Il nomme flanché un écartelé en sau... plus
- Rietstap commet systématiquement quelques erreurs :
- Il nomme "aigle éployée" une aigle bicéphale
- Il confond dextrochère et senestrochère
- Il donne la tête de Maure de sable par défaut
- Dom Pelletier
- Il nomme flanché un écartelé en sautoir
- Faire très attention au terme "posé" qui est souvent employé pour "rangé". Nous avons essayé de corriger ici dans la mesure ou nous le pouvions, mais il peut parfois rester des doutes, ici ou dans d'autres armoriaux
Consulter AZ 131847
00 - Histoire et géographie
NULL
- Les noms de régions donnés sur ce site sont ceux relevés par les différents auteurs qui nous ont transmis le résultat de leurs recherches.
Ils ne sont pas forcément ceux des régions d'origine des familles, mais peuvent être ceux de régions où l’a... plus
- Les noms de régions donnés sur ce site sont ceux relevés par les différents auteurs qui nous ont transmis le résultat de leurs recherches.
Ils ne sont pas forcément ceux des régions d'origine des familles, mais peuvent être ceux de régions où l’auteur les a relevées à une époque donnée
- Par ailleurs, pour les régions, leur nom et leur découpage géographique ont évolué dans le temps. Donc, l’époque du relevé a pu influencer le nom de la région indiquée (certains endroits ont pu changer de province plusieurs fois au cours de siècles).
- Ces noms de régions sont donc donnés à titre indicatif, des recherches généalogiques et historiques sont toujours indispensables pour s’assurer du lien entre une famille donnée et les armes indiquées.
- Bien des régions frontalières ont été marquées par leur appartenance à un pays ou à l’autre, tant au niveau des patronymes que des types d’armoiries que l’on y rencontre. (des traductions un peu trop littérales de blasonnements ont pu également déformer la représentation de certaines armes).
- Nous vous renvoyons donc à la consultation des livres d’histoire pour les régions qui vous intéressent.
- Un cas particulier et exemplaire est celui des provinces et pays du Nord, comme la Belgique et la Hollande, qui étant passés sous des dominations différentes ont subit des variations d’appellations du moyen-âge à nos jours.
- Ainsi, le terme Pays Bas est la traduction du terme actuel Nederland, mais a pu, au cours des siècles, indiquer des régions différentes. C’est pourquoi, lorsqu’on écrit qu’une famille est originaire des Pays Bas, on ne sait vraiment pas, sauf à bien connaître l’histoire de cette famille, si elle provient de ce qui est aujourd’hui la Belgique, la France ou la Hollande. Au cours de l’Histoire, le terme « Pays Bas » a successivement désigné l’actuelle Belgique et l’actuelle Hollande, puis uniquement la Belgique, avec une partie du nord de la France, puis la nouvelle réunion en 1815 de la Belgique et de la Hollande, puis uniquement la Hollande à partir de 1830
- On trouve aussi d’autres difficultés pour d’autres provinces comme la Franche-Comté de la Bourgogne (comté), la Savoie, le comté de Nice, la Navarre, l’Aquitaine, etc. et tout cela pour ne rester que sur de grandes régions et dans la période héraldique
Consulter AZ 88626
00 - Parenthèses
NULL
- Elles indiquent soit des variantes selon les auteurs
- Peuvent aussi indiquer des variantes de branches de famille, mal précisées
- Mais aussi des indications apportées par un auteur particulier, mais pas par tous ; ou bien des informations qui p... plus
- Elles indiquent soit des variantes selon les auteurs
- Peuvent aussi indiquer des variantes de branches de famille, mal précisées
- Mais aussi des indications apportées par un auteur particulier, mais pas par tous ; ou bien des informations qui peuvent préciser en d’autres termes de quoi il s’agit (pour des noms particuliers, spécifiques à une région, à un métier ou à une époque) ou encore des informations qui ne sont pas absolument utiles.
Consulter AZ 152793
00 - Responsabilité
NULL
- Toute utilisation des données du site à des fins commerciales, se fait en dehors de notre responsabilité.
- Comme pour tout armorial, de quelque auteur qu'il soit, l'attribution des armes à une famille doit être vérifiée et prouvée par une recher... plus
- Toute utilisation des données du site à des fins commerciales, se fait en dehors de notre responsabilité.
- Comme pour tout armorial, de quelque auteur qu'il soit, l'attribution des armes à une famille doit être vérifiée et prouvée par une recherche et/ou contrôle généalogique.
- Nous mettons le plus grand soin pour présenter un travail minutieux et soigné, à partir du plus grand nombre d'auteurs possibles et de comparaisons avec les représentations lorsque nous en disposons, mais nous ne pouvons être tenus pour responsables d'erreurs de recopie, d'appréciation ou de lecture de blasons des différents auteurs qui nous sont proposés.
Consulter AZ 80951
00 - Sigle «®», «£», «Ð», «Ĵ», «Æ», «ſ», «Ø», et «±» «Cr»
NULL
Un certain nombre de blasonnements portent les sigles:
«®», «£», «Ð», «Ĵ», «Æ», «ſ», «Ø», et «±» «Cr» «(SLJ)»
- «®» correspond à des relevés que nous connaissons de Rietstap,
- Nota : pour Rietstap entre autres, il est bon de vérifier s... plus
Un certain nombre de blasonnements portent les sigles:
«®», «£», «Ð», «Ĵ», «Æ», «ſ», «Ø», et «±» «Cr» «(SLJ)»
- «®» correspond à des relevés que nous connaissons de Rietstap,
- Nota : pour Rietstap entre autres, il est bon de vérifier sur les représentations qui ont été faites de son ouvrage; car il a des définitions quelque peu différentes des autres auteurs
- «£» correspond à l'armorial "Burke's General Armory",
- «(Hz)» correspond à d'Hozier et copistes,
- «Ĵ» correspond à Jougla de Morena,
- «Æ» correspond à Jouffroy d'Eschavanne
- «(SLJ)» armorial de l'ordre de Saint Lazare de Jérusalem
- «ſ» correspond à Fox Davies "Armorial Families",
- «Ø» indique un armorial autre,
- «±» indique un armorial familial ou privé
- «Cr» indique une création de blason
- Ces sigles sont indiqués lorsque le blasonnement peut poser un problème quelconque, compréhension, enquerre, blasonnement particulier indiqué par ces auteurs et quelque peu différents d'autres, blasonnement qui a fait l'objet d'une recherche de notre part; également pour les «aigles éployées» qui sont toujours bicéphales chez Rietstap et Jouffroy d'Eschavanne.
Consulter AZ 89777
00 - Tréma et lettres accolées
NULL
- Un certain nombre de patronymes sont écrit soit avec une lettre simple, soit avec la même surmontée d'un tréma ; essayer les deux, par exemple "Bosch" et "Bösch".
- De même des patronymes comportent des lettres accolées "œu" par exemple, chercher ... plus
- Un certain nombre de patronymes sont écrit soit avec une lettre simple, soit avec la même surmontée d'un tréma ; essayer les deux, par exemple "Bosch" et "Bösch".
- De même des patronymes comportent des lettres accolées "œu" par exemple, chercher à "Bœufs" et à "Boeuf"
- Ces remarques sont valables également si vous faites une recherche sur la composition d'un blason.
- Nota : pour des raisons de classement automatique par le logiciel de ce site nous sommes obligés d'inscrire deux versions de patronyme, une avec et une sans tréma, même si le patronyme n'a qu'une seule orthographe, avec tréma.
Consulter AZ 4266
Aa (d’) (v. d. A) (1385), Aa de Randerole (van der)
vassal du duc de Luxembourg de Brabant, Anvers
- échiqueté d’or et de gueules, au franc quartier d’argent, chargé d'une canette de sable
- Aa de Randerole (van der) (1818) : même armes
Consulter AZ 4128
Aa (d’) de (La) Gruuthuse de Bruges (v. Gruithusen) (1376-1389), Alias : de Bruges de La Gruthuse
vassal du duc de Brabant et vassal du comte de Flandre
- écartelé, aux 1 et 4 de gueules, au sautoir d’argent (d’Aa) ; aux 2 et 3 d’or, à une croix de sable (de Bruges)
- Voir de Bruges et Gruuthuse
Consulter AZ 4503
Aa (van der Aa)
quelques blasonnements sans précision
- Pays Bas : d'argent, au chevron de gueules, accompagné de trois A de sable.
- Eléments d’autres blasonnements :
- une fleurdelys au pied coupé
- fascé, au lambel
Consulter AZ 82
Aa (van der)
Leyde
de gueules, à une fasce ondée d'argent (® d'azur ?), accompagnée en chef d’une tour d'argent, portillée et fenestrée du champ, mouvante de la fasce, et en pointe d'un gland d’argent, effeuillé, la queue en bas
Consulter AZ 83
Aa (van der)
Rotterdam, Delft
- de gueules, à trois losanges d'argent
- Alias : une brisure d’un croissant d’argent, en chef
Consulter AZ 84
Aa (van der)
Rotterdam
- d'azur, à trois huchets d'argent, enguichés et virolés d'or.
- Alias : une brisure d’une étoile
Consulter AZ 80748
Aa (van der)
Pays Bas
de gueules, à deux flèches d'or, posées en barre, rangées en bande
Consulter AZ 81
Aa (van der) (Aa (d’) (v. Aa) (1362+av.1392)
vassal du duc de Brabant
de gueules, au sautoir d'argent ®
Consulter AZ 3541
Aa (van der), van der Aa de Randerole
Brabant, Hesbaye, Leyde, La Haye, Anvers, Gorinchem
- van der Aa (Leyde, La Haye) : échiqueté (de six tires sur six points) d'or et de gueules, au canton d'argent, chargé d'une merlette de sable
- van der Aa de Randerole 1818 (Anvers) : échiqueté (de douze tires, chacune de douze points ?) d’or et de... plus
- van der Aa (Leyde, La Haye) : échiqueté (de six tires sur six points) d'or et de gueules, au canton d'argent, chargé d'une merlette de sable
- van der Aa de Randerole 1818 (Anvers) : échiqueté (de douze tires, chacune de douze points ?) d’or et de gueules, au franc quartier (canton) d’argent, chargé d’une merlette de sable (Cf. d'Aa (v. d. A) (1385))
- Nota, la merlette ancienne pouvait être becquée (et membrée), ce qui a pu la faire blasonner : cannette
- Gérard van Aa, sceau de 1412 : mêmes armes, brisées d’un lambel
- Aa (Gorinchem) : écartelé, aux 1 et 4 d'or, à trois molettes de sable ; aux 2 et 3 d'argent, à deux fasces bretessées et contre-bretessées de gueules ; sur le tout échiqueté d’or et de gueules, au canton d’argent, chargé d’une merlette de sable (de van der Aa de Randerode).
- Dessin Rolland, aux 1 et 4 trois merlettes et non molettes
Consulter AZ 85
Aa (von)
Lucerne
d'argent, à un écureuil de gueules, issant de trois montagnes de sinoples.
Consulter AZ 4504
Aach
Autriche
écartelé, aux 1 et 4 d'argent, au trèfle de sinople ; chapé de gueules ; aux 2 et 3, de sable, au lion naissant et couronné, tenant de ses pattes un caducée, le tout d'or.
Il n'y a pas d'enregistrements à afficher